Accueil du site > Association d’idées > Freud sur la Palestine

Freud sur la Palestine

lundi 20 octobre 2014

"Songez donc, aucun progrès n’est lié à cette bande étroite de notre terre maternelle, aucune invention ni découverte - on dit que les Phéniciens ont inventé le verre et l’alphabet (les deux sont douteux), la Crète a créé l’art minoen, le nom de Pergame est lié au parchemin, celui de Magnésie à l’aiguille aimantée, et ainsi de suite à l’infini - mais la Palestine n’a créé que des religions, des délires sacrés, des tentatives orgueilleuses visant à dominer par les désirs de la vie intérieure le monde illusoire du dehors. Et nous en sommes originaires (…), nos ancêtres y ont peut-être vécu pendant un demi-millénaire, peut-être un millénaire entier (cela aussi n’est qu’un peut-être), et qui dira ce que la vie dans ce pays a laissé comme héritage dans notre sang et nos nerfs… Oh la vie pourrait être passionnante si l’on en savait, si l’on en comprenait plus. Mais on n’est sûr que des impressions du moment. ".

Freud, lettre à Arnold Zweig.

Répondre à cet article