Accueil du site > Films > Synopsis

Synopsis

Dernier ajout : 9 juillet 2011.

Articles de cette rubrique

  • Cinéma Egyptien

    9 juillet 2011

    Défense et Illustration. Synopsis : Ce documentaire est une enquête filmée, multipliant les rencontres avec les artistes, les réalisateurs et les responsables des différentes étapes de la fabrication d’un film, depuis l’écriture du scénario jusqu’à la distribution de vidéo-cassettes, en passant par les problèmes de la production, le choix des acteurs, la prise de vue, la censure, la distribution. S’intitulant " Brève enquête sur le cinéma égyptien ", le film dure 52 minutes, et fut tourné en 16 mm (...)

  • Avec Matisse à Tanger

    9 juillet 2011

    La révélation de la lumière aurorale. Synopsis : Au printemps 1912, après un séjour à Moscou, Matisse s’installe à Tanger, carrefour entre l’Europe, l’Afrique et le Monde arabe, sur les conseils de ses amis Marquet, Camoin, et ceux de Gertrude Stein. Placé sous Protectorat Franco-Espagnol, le Maroc est à cette époque au goût du jour dans une France qui se passionne pour l’orientalisme, que Matisse nomme (...)

  • Si Moh-Pas-de-Chance

    9 juillet 2011

    Les Immigrés années 70. Synopsis : Comme l’appel du muezzin, un chant d’oiseaux imaginaires domine le fracas de la ville ; écroulé au seuil d’une bouche de métro, au soir d’une autre journée d’exil, Si Moh regarde des cartes postales de son pays, le Maroc.

  • Chergui

    9 juillet 2011

    Le silence violent. Synopsis : Quand, à Tanger, capitale des vents, souffle le vent d’est, el chergui, les montagnards de l’Atlas disent que ce vent est mauvais pour les femmes malheureuses en ménage. Ce vent, on l’entend souffler, dans le film. Mauvais, il ne l’est pas que pour Aïcha.

  • 44- Les Récits de la nuit

    9 juillet 2011

    Une histoire de la colonisation du Maroc. Synopsis : Il s’agit ici de l’histoire d’une famille fassie à travers l’Histoire récente, celle des quarante quatre années où le Maroc subit la tutelle des Français et des Espagnols. Le père est professeur à l’université Karaouiyine- un bourgeois donc, mais non un marchand. Son épouse accepte malgré elle la présence d’une seconde femme, plus jeune et plus belle. Le père donne pour précepteur à ses enfants l’un de ses meilleurs étudiants, Moussa, jeune homme très (...)

0 | 5